LES JOURNÉES D'ÉCHANGES
 

27/09/2016 – AIX-EN-PROVENCE – Journée d’échanges : "Intermodalité : quelle place pour les modes actifs ?"

publié le 3 novembre 2016

Le Cerema Méditerranée a organisé une journée d’échanges "Une Voirie pour Tous" le 27 septembre 2016 à Aix-en-Provence.

Cette journée traitait de la question de la place accordée aux modes actifs dans le traitement et l’organisation de l’intermodalité.
En effet, si l’intermodalité est souvent, pour les ingénieurs, synonyme de fluidité entre les divers modes de transports, elle peut se révéler très
compliquée à vivre pour les voyageurs/usagers qui voudraient pouvoir se déplacer sans avoir à changer de train, sans se préoccuper des horaires du bus, de la disponibilité du système de vélo partagé ou de l’état des trottoirs.
Ces difficultés peuvent ainsi se révéler rédhibitoires et pénaliser grandement le développement des « modes actifs » (marche et vélo) pourtant au cœur des politiques de mobilité des villes et agglomérations
de toute taille, en raison de leurs nombreux bénéfices individuels et collectifs : efficacité, faibles coûts, bénéfices pour la santé, pacification du trafic, empreinte carbone réduite...

La manifestation était ouverte à tous les acteurs de l’aménagement de la voirie et de l’espace public en milieu urbain. Elle a réuni environ 85 personnes issues principalement des collectivités territoriales et des services de l’état, mais a également mobilisé de nombreux acteurs de la société civile, issus du monde associatif. A noter la présence de Sylvie Banoun, coordonnatrice interministérielle pour le développement de l’usage du vélo. Les échanges avec les intervenants se sont montrés riches et productifs.

Le programme et les présentations sont ici disponibles en téléchargement.


Télécharger :