La vélorue, un nouvel outil pour les itinéraires cyclables - Strasbourg et Bordeaux

publié le 17 décembre 2018 (modifié le 18 décembre 2018)

Lorsque l’on souhaite créer des itinéraires cyclables à haut niveau de service visant à structurer les déplacements à vélo, il arrive que l’on ne puisse pas toujours offrir des voies réservées aux seuls cyclistes (pistes cyclables). Il peut alors être intéressant d’utiliser des rues ayant un faible trafic local (quasi absence de transit) pour créer des liaisons entre les pistes cyclables. Les voitures continueront à avoir accès à ces rues pour la desserte locale, mais n’auront aucun intérêt à les utiliser pour le transit favorisant ainsi les déplacements à vélo.
Panneau vélorue
Il s’agit, dans une rue où la vitesse est modérée, de donner une priorité relative aux cyclistes sur le trafic motorisé. Ainsi, le cycliste se positionne au milieu de la voie et la voiture reste derrière le cycliste. Pour cela, la position du cycliste est matérialisée au milieu de la chaussée à l’aide d’un marquage spécifique constitué de la figurine vélo et d’un double chevron.

Ce dispositif a déjà fait ses preuves dans d’autres pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Belgique. Il est testé en Suisse.

Strasbourg et Bordeaux testent leur application au contexte français.
Communication de l’Eurométropole de Strasbourg.
Communication de la métropole de Bordeaux.