Lorsque la voirie évolue, la ville évolue...

publié le 18 juillet 2011 (modifié le 19 juillet 2011)

Exemple des cafetiers à vélo

A l’instar des services voitures qui ont pu se développer dans la ville-voiture comme les cinés drive (où l’on regarde son film assis dans sa voiture), les "Fast-food"drive (où l’on commande et réalise son repas dans sa voiture),.. les villes qui évoluent vers ce projet de ville plus durable et adapté à d’autres modes de déplacement, marche à pied, vélo, TC, voient apparaître de nouveaux services et usages.

Aujourd’hui les cafetiers à vélo :

"La ville de Nantes réalise une large extension des aires piétonnes et la mise en place d’un plan de modulation et de modération des vitesses : zone 30, zone à trafic limité. Le centre ville de Nantes se veut un centre ville dédié en priorité aux modes doux pour une meilleure convivialité. La volonté est bien que le piéton reconquière l’espace public dans une nouvelle ambiance où s’effacent les nuisances associées à la circulation automobile (bruit, vibrations, pollution)". [1]

Depuis quelques mois des cafetiers à vélos se sont installés sur ces espaces piétons (avec une autorisation d’occupation du domaine public et sans en contraindre l’accessibilité) pour proposer à ces piétons, de plus en plus nombreux, la possibilité de faire, en allant à son travail ou pendant ses courses ou en se promenant, une petite pause café, thé ou autres boissons préparées...

Le Caffè Stazione [2] et la presse en parle


Le Pousse Café [3]

Autre exemple à Lille avec le Coffee Street

Si vous avez des suggestions pour cette chronique dites le nous ICI